Et si les Etats-Unis attaquaient l’Iran...

La journaliste américaine Heather Wokusch a mis récemment en ligne sur son site un article des plus inquiétants sur les conséquences d’une attaque des Etats-Unis contre l’Iran (Une Troisième Guerre Mondiale, sinon rien, traduit en français par le Grand Soir) Assister aux manœuvres de l’administration Bush pour attaquer l’Iran ressemble à la position d’un passager dans une voiture conduite par un ivrogne, dit-elle.

Mais pourquoi les Etats-Unis attaqueraient-ils l’Iran ? Parce que ce pays ne représente pas une menace nucléaire, comme l’Irak ou l’Afghanistan avant lui, et contrairement à la Corée du Nord. Mais surtout, parce que l’Iran prévoit de mettre en place dans quelques jours une bourse au pétrole négociable en euros, ce qui aurait des conséquences désastreuses pour le dollar, considérablement surévalué, et pour l’économie américaine, surendettée. C’est ce qu’explique Krassimir Petrov dans l’article Le projet d’une bourse iranienne du pétrole.

Mais comment déclencher une guerre contre l’Iran, alors que l’opinion américaine (qui semble enfin se réveiller) y est très majoritairement défavorable ? Avec une nouvelle attaque terroriste contre les Etats-Unis, dont la paternité serait attribuée aux Perses. Improbable ? C’est pourtant grâce à une fausse alerte d’une attaque au gaz contre le Sénat que le Patriot Act vient d’être prolongé.

Alors, comme l’a dit l’an dernier George Bush, “L’idée selon laquelle les Etats-Unis s’apprêtent à attaquer l’Iran et tout simplement ridicule. Cela dit, tout est envisageable.” Et en matière de ridicule, on peut lui faire confiance.

Dernier livre paru

A paraître le 2 novembre

Mots-clés