Guerre du Liban : le regard de Robert Fisk

Une terrible pensée me vient à l’esprit : qu’il y aura un autre 11 septembre". Celui qui dit ça, à propos du conflit qui ravage une nouvelle fois le Liban, c’est Robert Fisk, dans un article du journal britannique The Independent paru le 5 août. Et Robert Fisk ne parle pas pour rien : il est le meilleur spécialiste du Moyen-Orient, il est l’auteur de la grande guerre pour la civilisation. Dans un précédent article, le 3 août, il décrivait le calvaire d’une famille libanaise décimée dans l’attaque de l’hôpital de Baalbek. Et le 31 juillet, dans un texte rageur intitulé Comment pouvons-nous rester plantés là et laisser le massacre se poursuivre ? il revenait sur le bombardement de Cana. Et le 19 juillet, il livrait une magnifique et poignante élégie à Beyrouth où il vit depuis trente ans. A lire absolument, sur le site d’infos alternatives Questions critiques.

Dernier livre paru

A paraître