Terry Gilliam

[né en 1940] Lui, il peut tout se permettre. Des bides (Las Vegas parano), des films décevants (Tideland) ou trop commerciaux (Frères Grimm), voire même des chef d’œuvre avortés (L’homme qui tua Don Quichotte). Quand on a fait Brazil, Le baron de Munchhaüsen ou L’armée des 12 singes, on a droit au respect éternel des cinéphiles.

Derniers livres parus

Autres brèves