télécharger l'article au format PDF

Apprendre la décroissance aux enfants

Dans le cadre de la campagne pour une rentrée sans marque, La Décroissance a organisé un débat sur les valeurs que les adultes peuvent transmettre aux enfants pour les éduquer à la décroissance. Les plus jeunes sont en effet la cible déclarée des marques, particulièrement au moment de la rentrée scolaire. Martine Auzou, institutrice d’une classe unique de 5 à 11 ans dans le Vaucluse. Elle témoigne de son expérience auprès d’enfants qui prennent « plaisir à travailler avec un seul objectif : apprendre pour grandir, apprendre pour son plaisir personnel mais aussi pour le partager avec les autres ». Bon, ça fait trois objectifs, mais qu’importe : elle prouve qu’on peut faire autrement que de sanctionner les élèves par l’esprit de compétition, qui forme « des tueurs et des déprimés ». Elle travaille actuellement avec ses élèves sur le projet de rendre l’école la plus autonome possible au niveau de la production et de la consommation énergétique. Parce que pour elle, le concept de décroissance « implique avant tout de réfléchir aux finalités de nos actions ».

Dernier livre paru

A paraître le 2 novembre