télécharger l'article au format PDF

Etienne Davodeau

Je pense parfois aux livres qui n’existeront pas. Ceux des auteurs qui ont renoncé. Ou qui sont morts. À ces livres, on devrait réserver une étagère, vide. Ce serait le minimum.
ETIENNE DAVODEAU

Dernier livre paru