télécharger l'article au format PDF

Sortir du nucléaire, vite !

Est-il indécent de demander un débat public, voire un référendum, sur le choix du nucléaire en France ? N’est-ce pas au contraire plus que jamais le moment de demander des comptes à tous ceux qui depuis quarante ans, font le maximum pour éviter que nous ayons notre mot à dire sur les choix énergétiques du pays ?

Pour vous remettre en mémoire cette omerta bien française, le site Arrêt sur Images met en ligne une archive édifiante, une émission datant d’avril 1999 et diffusée à l’époque sur France 5, intitulée Nuclaire, un si long silence.

Pour ce qui concerne l’actualité, nous vous recommandons l’excellent site du réseau Sortir du nucléaire, très bien documenté et qui relaie entre autres des informations émises par des journalistes indépendants japonais. La liste des mobilisations partout en France est également réactualisée en permanence.

Quel rapport entre la France et la centrale de Fukushima ? Le MOX, une belle saloperie fournie par Areva et qui a pour intéressante particularité d’entrer en fusion beaucoup plus facilement que de l’uranium enrichi. A lire, l’article publié sur Owni.

Enfin, lire aussi l’entretien très instructif, sur Rue 89 du spécialiste allemand du nucléaire Mycle Schneider. Ce qu’il dit n’est pas du tout rassurant.

Sortir du nucléaire, certes, mais pour faire quoi ? Et comment répondre aux besoins énergétiques ? En commençant par réfléchir à la façon dont nous consommons de l’énergie. L’association Négawatt travaille depuis 2002 sur des scénarios alternatifs basés, pour faire vite, sur la sobriété énergétique, sur l’efficacité énergétique et sur le développement des énergies renouvelables. Un rapport téléchargeable au format pdf daté de 2006 est disponible.

Dernier livre paru

A paraître le 25 octobre